Pendant son congé maternité, l’allocataire sans emploi ne perçoit plus son indemnité de retour à l’emploi, mais les indemnités journalières de congé maternité qui lui sont versées par sa caisse primaire d’assurance maladie (CPAM).

Quel papier donner à son employeur pour le congé maternité ?

Quel papier donner à son employeur pour le congé maternité ?
© i0.wp.com

L’employeur peut délivrer cette attestation de salaire : Par courrier, en envoyant le formulaire cerfa n° 11135*04 : « Attestation de salaire pour le paiement des indemnités », à la caisse d’assurance maladie dont dépend l’assuré. Ceci pourrait vous intéresser : Quelles sont les bonnes formations ?

Comment informer mon employeur de mon congé maternité ? Vous devez prévenir votre employeur par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise contre accusé de réception. Cette lettre précise le motif de votre absence et la date de fin de votre congé de maternité.

Où puis-je trouver mon attestation de congé maternité ? Bonjour, c’est dans le guide de la grossesse accessible depuis la rubrique prévention de votre compte ameli. Si vous ne le trouvez pas, vous pouvez envoyer un mail pour demander un justificatif à la CPAM.

Sur le même sujet

Quelle option après le congé maternité ?

Quelle option après le congé maternité ?
© workingmums.co.uk

Après votre congé maternité, vous bénéficiez d’une visite médicale de suivi réalisée par le médecin du travail. Ceci pourrait vous intéresser : Quand Touche-t-on le chômage après inscription ? Cette visite, à l’initiative de votre employeur, doit avoir lieu au plus tard 8 jours après votre retour, pendant les heures de travail.

Comment éviter de reprendre le travail après un congé maternité ? « Il s’agit d’une forme spécifique de démission dans la mesure où le salarié est dispensé de respecter un délai de préavis », explique Gwenaëlle Leray. Il suffit au salarié d’adresser une lettre recommandée avec accusé de réception 15 jours avant la date de reprise.

Comment se faire licencier après un congé maternité ? A la fin de votre congé de maternité, votre médecin peut vous prescrire un arrêt de travail en raison d’un accouchement pathologique. Ce chômage sera indemnisé pour maladie et non pour maternité.

Quel congé dois-je prendre après un congé de maternité ? La durée du congé de maternité est de 16 semaines. Le congé prénatal dure 6 semaines avant la date prévue de l’accouchement. Le congé postnatal est de 10 semaines après l’accouchement.

Articles populaires

Vidéo : Les 5 meilleures astuces pour declarer a pole emploi la grossesse

Est-ce que le congé maternité compte pour le calcul du chômage ?

Est-ce que le congé maternité compte pour le calcul du chômage ?
© licdn.com

En cas d’arrêt de travail, de maternité ou de paternité, avant ou pendant votre période de chômage, vous ne perdez pas vos droits à l’allocation chômage. Sur le même sujet : Quel salaire pour un jeune en alternance ? Pendant ces périodes, le versement de votre ARE cesse et est remplacé par des allocations de Sécurité Sociale.

Quel salaire est pris en compte pour le chômage ? Votre allocation de chômage est calculée sur la base de votre dernier salaire. Votre salaire de référence est basé sur la rémunération perçue au cours des 24 ou 36 derniers mois. Plus votre salaire est élevé, plus votre allocation est élevée.

Comment est calculé le chômage après un congé de maternité ? L’assiette de calcul des indemnités Comme précisé sur le site Ameli, l’assiette de calcul de l’indemnité journalière correspond au salaire des trois mois précédant votre congé maternité ou des 12 derniers mois si votre activité était saisonnière ou intermittente.

Quand annoncer sa grossesse à Pôle Emploi ?

Quand annoncer sa grossesse à Pôle Emploi ?
© forbes.com

Quand / Comment déclarer ? Vous devez informer Pôle emploi au début du congé maternité ou du congé d’adoption. Vous devez déclarer votre congé maternité dans le cadre de votre mise à jour entre le 28 (le 26 pour le mois de février) et le 15 du mois suivant. A voir aussi : 20 idées pour animer une formation en ligne. . Manuel d’utilisation mis à jour.

Quelle aide pour les femmes enceintes sans emploi ? Les femmes enceintes peuvent prétendre au RSA. Toutefois, un montant plus élevé peut être accordé aux femmes enceintes en fonction de la situation familiale. Si la future mère est célibataire et attend son premier enfant, le montant du RSA augmente dès la déclaration de grossesse, passant de 565,34 € à 725,97 €.

Comment savoir si ma déclaration de grossesse a été prise en compte ? Pour votre information, sachez que vous pouvez vous rendre sur votre compte ameli pour accéder à l’espace prévention « Vous attendez un enfant ». Vous y trouverez votre programme de suivi.